<div style="display:inline;"> <img height="1" width="1" style="border-style:none;" alt="google-ads-tracking" src="//googleads.g.doubleclick.net/pagead/viewthroughconversion/997023711/?value=0&amp;guid=ON&amp;script=0">

Quali-PV une "appellation de confiance"

Par -

quali-pv

Votre installateur est certifié QualiPV... C'est fortement recommandé, certes, mais qu'est-ce que cela signifie ?

QualiPV est une branche de l'association Qualit'EnR qui concerne exclusivement les installations photovoltaïques. Elle effectue des contrôles des installations de panneaux solaires sur plusieurs critères. Un installateur certifié QualiPV, c'est tout simplement un gage de qualité d'une installation photovoltaïque réussie.

QualiPV -  Une "appellation de confiance"

Recommandé par l'ADEME, le label QualiPV est souvent nommé "appellation de confiance". Il engage, dans un cadre contraignant, l'entreprise installatrice de la centrale solaire à réaliser ces démarches de qualité. Celle-ci regroupe en somme deux compétences principales, que l'on appelle modules.

1. Le module "Elec" représente la compétence électrique nécessaire pour effectuer tous les branchements et le raccordement électrique.

2. Le module "Bât", pour la partie intégration au bâti.

L'entreprise doit avoir suivi la formation requise (avec QCM ou QCM seul) - ou alors prouver ses compétences par ses références d'installations déja réalisées ou encore par l'audit d'une de ses installations. De plus, QualiPV exige la justification des assurances nécessaires pour les travaux réalisés : responsabilité civile et assurance décennale. Ensuite, QualiPV demande la présence d'au moins une personne "référent" de l'entreprise en plus de l'installateur.

Dernière contrainte majeure : la certification QualiPV n'est pas acquise - il faut la renouveler chaque année. Finalement, les entreprises d'installation photovoltaïque peuvent se diriger vers leur CAPEB départementale pour toute info supplémentaire.

La charte QualiPV

QualiPV a mis en place une charte que l'entreprise d'installation doit signer qui l'engage sur les dix points suivants :

1. Elle doit posséder les compétences professionnelles nécessaires, acquises soit par une formation initiale ou alors continue, et qui doit avoir été vérifiée en pratique. L'entreprise doit être en règle avec ses obligations légales, notamment les assurances responsabilité civile et décennale.

2. Le matériel utilisé doit être conforme aux exigences de la régulation française (notamment les modules photovoltaïques ainsi que l'onduleur).

=========> lire l'article : "Comment choisir ces modules photovoltaïques ?"

3. L'entreprise se doit de prendre le rôle de conseiller, et assister le client dans son choix des solutions les mieux adaptées, selon le gisement solaire local, les contraintes du site, les possibilités de raccordement (tranchée), etc.

4. Après la visite, l'installateur doit remettre au client un devis descriptif écrit, complet et détaillé. Il doit fixer un délai de réalisation, établir les termes de paiements et présenter les conditions de garantie légale.

5. Il doit informer le client sur les démarches nécessaires, les demandes d’autorisations auprès de la mairie et de raccordement auprès d'ERDF, sur les aides publiques et les incitations fiscales en vigueur. (lire l'article sur les différentes démarches administratives).

6. Une fois le devis signé, il doit réaliser les travaux dans le respect des règles professionnelles, selon les normes et les réglementations applicables.

7. Mettre en service l’installation - réception travaux en présence du client et lui remettre tout document traitant des conditions de garanties et de maintenance de l’installation.

8. Soumettre une facture détaillée, tout en dissociant la partie "équipement photovoltaïque" et "main-d’oeuvre". Celle-ci doit être conforme au devis, donner la désignation de chaque équipement installé. L'installateur doit également fournir toute attestation signée nécessaire pour faire valoir les droits du particulier aux primes publiques (crédit d’impôt, tarif d’achat, bonification).

9. S’engager à intervenir rapidement en cas de problème ou d’anomalie éventuelle ; procéder aux vérifications et à la remise en état nécessaire dans le cadre des obligations d’intervention attachées à la garantie biennale.

10. Finalement, l'installateur se doit favoriser toute intervention ou audit pouvant être réalisés par Qualit’EnR dans son devoir de contrôle de la réalisation des travaux.

Et avec Solorea ?

Solorea ne travaille qu'avec des installateurs certifiés QualiPV et qui répondent à nos critères d'installations - pour une installation réussie. Avec QualiPV, les audits sont spontanées, et les installations, bien qu'elles progressent d'année en année, ne sont pas toujours excellentes (voir en bas de l'article Qualit'EnR).

Avec Solorea, en plus des audits spontanés de QualiPV, il y aura un organisme de certification qui viendra contrôler l'installation, et l'installateur ne recevra son solde que lorsque celle-ci aura été validée. Pour le plus grand confort du particulier pendant les 20 années à venir.

En savoir plus sur Solorea et nos solutions avec ou sans apport

 

   

Combien payez-vous par an votre électricité + chauffage ?

Plus vos factures d’énergie sont importantes,
plus nous pourrons vous aider à économiser.

Je souhaite en savoir plus sur Green'Up

panneau-solaire-economie-d-energie