<div style="display:inline;"> <img height="1" width="1" style="border-style:none;" alt="google-ads-tracking" src="//googleads.g.doubleclick.net/pagead/viewthroughconversion/997023711/?value=0&amp;guid=ON&amp;script=0">

Où est le leadership européen du photovoltaique ?

Par -

Où est le leadership européen du photovoltaïque ?

L’IHS, cabinet de recherche américain du marché photovoltaique, a publié le classement mondial des fournisseurs de panneaux solaires. Surprise ou non, les 10 premiers sont les mêmes qu’en 2013 et l’Europe est aux abonnés absents. Qui part à la chasse, ne perd pas sa place ;)



Classement mondial des fabricants photovoltaiques 

Malgré les aides publiques de chaque pays européens pour suivre le boom du marché photovoltaïque, force est de constater que nous n’avons pas réussi à créer un leader européen sur le marché photovoltaïque.
En effet, les 10 premiers fournisseurs de panneaux solaires sont des industriels chinois, japonais, coréens et américains. La première place est toujours bataillée par un groupe Chinois. SunTech en 2012, Yingli Solar en 2013 et Trina Solar pour 2014. Ont-ils eu une meilleure compréhension du marché et une meilleure capacité d’adaptation ? Sans nul doute compte tenu des résultats du classement.

Voici le classement mondial 2014 :

n°1 Trina Solar (n°2 en 2013)
n°2 Yingli Green Energy (n°1 en 2013)
n°3 Canadian Solar (idem en 2013)
n°4 Hanwah SolarOne (n°10 en 2013)
n°5 Jinko Solar (idem en 2013)
n°6 JA Solar (n°9 en 2013)
n°7 Sharp (n°4 en 2013)
n°8 ReneSolar (n°7 en 2013) 
n°9 FirstSolar (n°6 en 2013)
n°10 Kyocera (n°8 en 2013) 

 

L’explication de ce leadership photovoltaique

Cette situation sous-entend que les énergies renouvelables sont également une bataille financière et économique. En effet, pour bénéficier des prix et des produits les plus compétitifs du marché, les acteurs font appel aux grands groupes, ce qui favorise le maintien de ce classement. La France à voulu favoriser l'industrie photovoltaïque européenne en mettant en place un système de bonification des tarifs d'achat lorsque l'installation solaire était faite avec des panneaux européens, cependant cette mesure à été supprimée car considérée comme non conforme au droit européen. 
De plus, une baisse des investissements photovoltaïques européens a été constatée. Les investisseurs ont arrêté ou diminué leur investissement en Europe pour se positionner en Asie. Pour en savoir plus sur la situation du photovoltaique mondiale en 2014, consultez notre article.
En outre, si la Chine est en pleine révolution verte (malgré qu’elle soit le premier pollueur au monde), la France quant à elle continue d’investir dans l’énergie nucléaire qui prend toujours un peu plus de retard et creuse toujours un peu plus le budget. Comme par exemple, le chantier de la centrale de Flamanville qui est en cours depuis 2007 et le sera surement toujours en 2017, sans parler de l’explosion de son budget de construction.
Il est vrai que la politique instable des gouvernements en Europe (par exemple en France avec le moratoire, la suppression de la bonification tarifaire, du crédit d’impôt…) est une des raisons qui a mis en danger les fabricants européens. Aussi, face à la difficulté de s’aligner sur les prix asiatiques, la solution pour que les européens aient leurs parts du gâteaux, serait plutôt d’innover et d'apporter une réelle valeur ajoutée au marché.

 

D’année en année ces industriels renforcent leurs positions et, compte tenu de la progression mondiale du photovoltaïque, augmentent leur part de marché. Comme par exemple Trina Solar, leader mondial, voit ses commandes progresser de 30%.
Les places au soleil sont chères et l’Europe n’a pas su en dégoter une, à qui la faute ? L’espoir de l’Europe se tourne sur l’avenir du photovoltaïque, l’autoconsommation.

 

 

    

Combien payez-vous par an votre électricité + chauffage ?

Plus vos factures d’énergie sont importantes,
plus nous pourrons vous aider à économiser.

Je souhaite en savoir plus sur Green'Up

panneau-solaire-economie-d-energie