<div style="display:inline;"> <img height="1" width="1" style="border-style:none;" alt="google-ads-tracking" src="//googleads.g.doubleclick.net/pagead/viewthroughconversion/997023711/?value=0&amp;guid=ON&amp;script=0">

Les énergies renouvelables emploient 18 % de personnes de plus dans le monde que l’année dernière

Par -

Emploi et énergies renouvelables

Partout ou presque dans le monde, les énergies renouvelables ont créé de l'emploi et de la croissance. Au total, ce sont presque 10 millions de personnes employées au service des énergies renouvelables, un record. Petit tour d'horizon.

 








 

Presque 10 millions de Pros engagés pour la planète

Selon le nouveau rapport publié par l’IRENA (l’agence internationale pour les énergies renouvelables), 7,7 millions de personnes sont employés dans la filière des énergies renouvelables, un chiffre en augmentation de 18 % par rapport à l’année dernière. Sans compter que ce chiffre ne prend pas en compte les employés des grandes centrales hydroélectriques, qui se dénombreraient à elles seules à 1,5 million de personnes.

Soit un total de 9,2 millions de salariés dans le secteur des énergies renouvelables.

Selon Adnan Z. Amin, le Directeur Général de l’IRENA, « les énergies renouvelables continuent à s’affirmer comme un générateur d’emplois très important dans le monde, secteur générant de forts bénéfices sociaux et économiques ». Et la courbe ne va pas s’arrêter de monter.

Le photovoltaïque, le grand gagnant de toutes les énergies renouvelables

Sans surprise, le photovoltaïque est le secteur qui embauchait le plus en 2014, avec 2,5 millions d’emplois, soit une hausse de 200 000 personnes par rapport à 2013.
Le secteur est secondé par les biocarburants avec 1,8 millions d’employés, puis par l’éolien qui a franchi la barre symbolique du million d’employés.

Les emplois dans les énergies renouvelables

Crédit image : IRENA

La Chine, gros pollueur peut-être, mais gros employeur « vert » aussi !

L’Asie reste le plus grand embaucheur et réunit plus de la moitié des emplois du secteur des énergies renouvelables dans le monde.

A elle seule, la Chine devance largement tous ses concurrents : elle emploie quasiment 3,4 millions de personnes, soit plus de 2/3 des emplois du secteur des énergies renouvelables dans le monde. Près de 80 % de ceux-ci travaillent d’ailleurs dans la branche du photovoltaïque.

Pour en savoir plus, lisez notre article : "La Chine et le photovoltaique, une histoire qui ne fait que commencer."

L’Europe, toujours à la traine ?

Si la grande majorité des pays suivent plus ou moins fidèlement la courbe de progression, la France (et plus généralement l’Europe) s’illustre elle une fois de plus… par ses mauvais résultats, et c’est bien dommage.

Elle connaît un repli de 4% avec 176 000 personnes employées dans les secteurs, (14 000 emplois ont été détruits dans la filière photovoltaïque en 2014).

Contrairement à ce que peuvent en dire certains journaux (nous ne citerons pas l’article du Figaro http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2015/05/20/29006-20150520ARTFIG00014-les-energies-renouvelables-ont-detruit-des-emplois-en-europe.php), ce ne sont pas les énergies renouvelables qui détruisent les emplois (comment un secteur en plein essor dans le monde peut-il détruire des emplois ?), mais bel et bien, la chute des investissements à cause des conditions politiques défavorables : réglementations mouvantes, difficultés administratives, modifications permanentes des lois, etc, qui rendent la vie dure aux énergies renouvelables et particulièrement au photovoltaique que ce soit en France ou en Europe.-

Un autre rapport, réalisé par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement en 2014, établit le même constat que celui de l’IRENA. Le rapport pointe l’instabilité des politiques publiques comme la principale cause de la stagnation de la croissance des énergies renouvelables. Des revirements brusques de politique de soutien en France, en Espagne et en Italie ont endommagé la confiance des investisseurs.

Consultez notre article "Le photovoltaique dans le monde en 2014, une réglementation mouvante et restrictive."

Répartition des emplois énergies renouvelables dans le monde

Crédit image : IRENA

Pourquoi la France pourrait aussi créer des emplois grâce aux énergies renouvelables

En 2013, la production d’électrique issue du renouvelable a vécu un tournant : elle a été plus importante que celle issue des énergies fossiles. Cette année-là, 143 gigawatts de capacité d'énergies renouvelables électriques ont été ajoutés dans le monde contre 141 gigawatts pour les centrales utilisant des énergies fossiles.

L’agence internationale de l’énergie prévoit un taux de croissance de 5,4 % pour la production d’énergies renouvelables sur le moyen terme, soit 7 310 tWh d’ici 2020, tandis que les investissements devraient atteindre 1220 milliards d’euros.

Les énergies renouvelables représentaient déjà en 2014 environ 9% du mix électrique mondial.

Le secteur a connu l’année dernière, selon le dernier rapport des Programme des Nations Unies pour l’Environnement, une croissance de 17 %.

Le monde de l’énergie est entrain de changer, car l’on ne pourra pas continuer encore bien longtemps de profiter d’une croissance économique qui se fait aux dépens et sur les ressources de notre planète. Si l'on reste sur les méthodes qui ont fait notre succès par le passé, la France ratera le coche et se fera prendre le marché par ses concurrents. Le secteur de l'écologie, du renouvelable, n'est plus réservé à la classe "bobo idéologique". Il est désormais pragmatique et compatible avec l'économie d'un pays : les chiffres le prouvent.

A nous, entreprises et citoyens de saisir cette opportunité pour en faire bénéficier notre croissance économique et générer des emplois !

    

Combien payez-vous par an votre électricité + chauffage ?

Plus vos factures d’énergie sont importantes,
plus nous pourrons vous aider à économiser.

Je souhaite en savoir plus sur Green'Up

panneau-solaire-economie-d-energie