<div style="display:inline;"> <img height="1" width="1" style="border-style:none;" alt="google-ads-tracking" src="//googleads.g.doubleclick.net/pagead/viewthroughconversion/997023711/?value=0&amp;guid=ON&amp;script=0">

Le confort thermique : comment l'améliorer ?

Par -

comment améliorer son confort thermique ?

Depuis vos sols et jusqu’à votre toiture, chaque partie de votre maison joue un rôle sur votre confort thermique. Comment améliorer votre confort thermique en hiver comme en été ? Comment rendre votre maison plus performante énergétiquement et plus confortable ? Nous vous donnons quelques conseils pratiques.

 

 







Le confort thermique ne s’applique pas uniquement aux températures ressenties. L’humidité ambiante, la présence de courants d’air ou encore la qualité de l’air font également partis des critères qui déterminent la sensation de bien-être liée au confort thermique.

De plus, aujourd’hui, pour accéder au confort thermique il n’est pas nécessaire de dépenser des sommes astronomiques. L’idée est de dépenser intelligemment. Par exemple, en remplaçant des isolants vétustes et inefficaces, ou encore en investissant dans un système de chauffage et de ventilation qui peut, en prime, vous faire faire des économies d’énergies !

Pour un confort thermique optimal, ces trois facteurs sont déterminants :

1 - L’isolation de la maison

Si votre maison est mal isolée… votre système de chauffage dernier cri ne sert à rien.

  • Isolation du toit : c’est la plus importante. Un vieux toit mal isolé peut atteindre jusqu’à 40 % de déperditions thermiques en hiver. Pensez à vérifier la laine minérale isolante et à la changer si vous constatez qu'elle s’est dégradée au fil du temps.

  • Isolation du plancher-bas : le plancher-bas est le sol de la maison sous lequel il n’y a plus de niveau. Les déperditions de chaleur y sont très fortes. Des solutions d’isolants souples ou rigides peuvent être envisagées, sur sa face inférieure ou bien sur le plancher en le recouvrant ensuite d’un revêtement plus esthétique.

  • Isolation des murs : en matière de déperditions calorifiques, les murs de votre maison ne sont pas en reste ! Par exemple, sachez que les murs porteurs en béton sont très solides, mais isolent peu. Il faut un isolant pour ces murs que l’on place à l’intérieur ou à l’extérieur de l’habitation. Le plâtre, les fibres de verre ou encore les bardages sont des solutions efficaces.

  • Isolation des fenêtres : les portes et fenêtres représentent jusqu’à 13% des pertes de chaleurs. Si de l’air s’infiltre, optez pour des vitrages à isolation renforcée. Et n’hésitez pas à remplacer la totalité de la fenêtre et non pas uniquement le dormant ou l’ouvrant de celle-ci.

2 - La ventilation de la maison

Le confort thermique passe également par une bonne ventilation. Ventiler la maison dans laquelle on vit est une nécessité en terme de salubrité du bâtiment mais aussi d’hygiène pour les occupants.

Une bonne ventilation empêche les moisissures responsables de la détérioration prématurée de la maison. Elle empêche aussi les effets néfastes de l’excès d’humidité sur la santé.

Depuis la mise en place de la réglementation thermique RT 2012, la ventilation doit répondre à des exigences de qualité d’air mais aussi de performances énergétiques.Pour une maison basse consommation, les VMC double flux, ou associés à un puit canadien ou encore la ventilation grâce aux panneaux aérovoltaïques restent les solutions les plus intéressantes sur le plan des économies d’énergie.

3 - La régulation du chauffage

Très important dans la sensation de confort thermique, le chauffage est le garant de notre bien-être pendant toute la période hivernale. Plus que le sytème de chauffage en lui même c’est sa régulation et programmation qui offrent des avantages économiques considérables.

En effet aujourd’hui, grâce à des systèmes de gestion de l’énergie il est possible de tout contrôler chez soi :

  • La température de chaque pièce

  • L’enclenchement et l’arrêt de ses chauffages

  • La programmation du chauffage, sur place ou à distance via les smartphones

En plus d’être des solutions de gestion fiables, ce sont les économies d’énergies qui sont remarquables et ce, dès la mise en place du système : vous ne chauffez que lorsque vous avez vraiment besoin, en adaptant les températures au lieu de vie. Vous partez en vacances ? Vous coupez tous vos chauffages et les remettez en route un peu avant votre arrivée afin que le réchauffement de votre maison se fasse progressivement.

Vous l’avez compris, en respectant quelques consignes et en surveillant l’isolation de votre maison, c’est la fin du gaspillage d’énergie et surtout la fin des factures trop chères !

En plus lorsqu’il s’agit de solutions qui améliorent le confort thermique tout en étant économiques, il n’y a plus aucune raison de s’en priver !

Chez Soloréa nous avons conçu Green’Up, une solution de chauffage / rafraîchissement de l’air possible grâce à des panneaux aérovoltaïques. Vous pouvez diviser votre facture énergétique par deux, et gagner en confort thermique.

Pour en savoir plus sur notre offre de chauffage / refroidissement de l'air :

DECOUVRIR GREEN'UP

   

Combien payez-vous par an votre électricité + chauffage ?

Plus vos factures d’énergie sont importantes,
plus nous pourrons vous aider à économiser.

Je souhaite en savoir plus sur Green'Up

panneau-solaire-economie-d-energie