<div style="display:inline;"> <img height="1" width="1" style="border-style:none;" alt="google-ads-tracking" src="//googleads.g.doubleclick.net/pagead/viewthroughconversion/997023711/?value=0&amp;guid=ON&amp;script=0">

La climatisation : pour ou contre ?

Par -

climatisation pas chere

Aucun doute possible, l’été est bien installé et il fait chaud, très chaud. La climatisation, longtemps perçue comme un luxe, est aujourd’hui partout : entreprises, lieux publics, ou tout simplement chez soi, on l’apprécie en période de forte chaleur, mais ses avantages ne se limitent pas à faire baisser les températures de votre intérieur. Les bienfaits de la clim, mais aussi les inconvénients des systèmes classiques, Soloréa fait le point.

 





Pas franchement écologique, la climatisation se démocratise pourtant toujours un peu plus. Aujourd'hui, il existe un grand nombre de systèmes de refroidissement de l'air, et certains peuvent même participer à réduire votre facture d'électricité, tout en respectant l'environnement. C'est le cas des panneaux solaires aérovoltaïques par exemple.

En ce qui concerne la climatisation classique, il existe toutes sortes de climatiseurs : accrochés contre les parois des murs, incorporés à vos plafonds sous forme de bouches d’aération. Avec des prix aussi variables qu’il n’y a de designs, vous êtes certains de trouver celui qui correspond à vos besoins.

La climatisation pour rafraîchir sa maison

C’est bien évidemment la fonction principale d’un climatiseur. Diminuer la température de son lieu de vie en période estivale reste la vocation première du système. Le fonctionnement est simple : le climatiseur récupère la chaleur à l’intérieur de la maison pour la conduire à l’extérieur. Un fluide frigorigène absorbe le chaud en s’évaporant dans l’air, et se condense pour le rejeter dehors. Le confort est alors amélioré et les sensations physiques plus agréables.

Il est possible aussi de choisir la température d’une pièce et donc de régler celle-ci selon vos besoins. Néanmoins il convient de respecter un écart de température entre l’intérieur et l’extérieur compris entre 5°C et 8°C. Par exemple, si dehors il fait 35°C, votre maison ne doit pas être à moins de 27°C, car cela pourrait provoquer un choc thermique et endommager votre installation de climatisation.

La climatisation contre l’humidité de la maison

On dit d’une maison qu’elle est humide lorsque son taux hygrométrique est supérieur à 70 %. Ce taux représente la quantité d’eau présente dans l’air ambiant sous forme gazeuse.

Une humidité trop forte représente de nombreux risques pour la santé des occupants mais aussi des conséquences sur le bâtiment en lui-même. En effet, outre les allergies ou encore l’asthme qui ne sont pas négligeable en terme de problèmes sanitaires, l’humidité entraîne les moisissures et la condensation qui au fil du temps, détruisent vos murs, sols et plafonds de manière irréversible.

Le climatiseur va agir directement sur cette humidité en régulant son taux dans l’air ambiant. Votre maison se trouvera plus saine car votre air, rafraîchit, empêchera le développement des champignons responsables des moisissures.

La climatisation contre la pollution

Nous connaissons moins cette fonction des climatiseurs modernes. Ceux-ci sont très souvent dotés de systèmes de filtrations qui permettent d'améliorer la qualité de l’air. Ces filtres sont des ioniseurs, des filtres à charbon actif ou encore des filtres électrostatiques, et ils éliminent les pollutions comme les gaz d’échappement ou encore les fumées de cigarettes.

Et l’écologie dans tout ça ? Quels sont les risques liés aux climatiseurs ?

Les gaz à effet de serre

Pour rappel, les gaz à effet de serre sont ceux dont la concentration dans l’atmosphère terrestre sont à l’origine du réchauffement climatique.

Ce sont les fluides frigorigènes qui sont mis en cause car ses fluides ont une forte capacité de réchauffement. Nous sommes donc face à un cercle vicieux : plus la planète se réchauffe, plus nous mettons la climatisation, et plus nous contribuons au réchauffement de la planète.

De plus, certains climatiseurs sont très énergivores. Il est recommandé de bien choisir un climatiseur dont la puissance est proportionnelle aux besoins, mais aussi de faire des réglages cohérents car chaque degré additionnel équivaudrait à une variable de 7% sur la facture énergétique.

Les effets de la climatisation sur la santé

Nez qui coule, mal de gorge, qui n'a pas déjà été enrhumé à cause de la clim ? En effet la climatisation assèche l'air, et lorsque celui-ci est trop sec, il fragilise les muqueuses et nous rend plus sensible aux bactéries.

L'air sec peut provoquer également des irritations au niveau de la gorge, et sensibilise aussi les yeux. En particulier quand on porte des lentilles correctrices. N'hésitez pas à les humidifer avec du collyre tout au long de la journée.

L'éxcès de froid quand à lui peut provoquer frissons, maux de tête, malaises en cas de choc thermique, contractures musculaires ou encore torticolis. Vous l'avez compris, l'abus de clim n'est pas très bon pour la santé. Nous vous recommandons de l'utiliser avec modération.

L’avis de Soloréa :

Les nouvelles technologies en matière de refroidissement de l’air se développent à grandes vitesse ! Outre les nouveaux gaz réfrigérants pour la climatisation classique il existe la climatisation réversible, les pompes à chaleur air-air ou air-eau, ou encore le rafraîchissement de l’air via les énergies renouvelables. Chez Soloréa nous avons développé GREEN’UP, qui permet le chauffage de la maison en hiver et son refroidissement en été via des panneaux aérovoltaïques. Et oui, l’énergie solaire peut aussi faire baisser les températures… et les factures d’électricité !

 

Pour en savoir plus sur notre offre de chauffage / refroidissement de l'air :

DECOUVRIR GREEN'UP

   

Combien payez-vous par an votre électricité + chauffage ?

Plus vos factures d’énergie sont importantes,
plus nous pourrons vous aider à économiser.

Je souhaite en savoir plus sur Green'Up

panneau-solaire-economie-d-energie